Les titres de Kajagoogoo référencés

Too Shy (1983) Ooh To Be Ah (1983)
Hang On Now (1983) Big Apple (1983)
Turn Your Back On Me (1984)
Acheter un disque vinyle, un Cd ou télécharger un album de Kajagoogoo dans l'une de ces boutiques


C’est en 1979 que ce récit 80’s débute. Quatre jeunes gens : Nick Beggs, Steve Askew, Stuart Neale et Jez Strode (Limahl n’en faisait pas partie) décident de former un groupe futuriste et avant-gardiste (d’après les critiques que j’ai lues car je n’ai jamais eu la chance de pouvoir écouter) qui s’appelle Art Nouveau. Ils ne sortent qu’un seul single intitulé "Fear Machine" en 1980 ; de plus, le tirage est limité (1000 exemplaires seulement). Malgré son potentiel, le groupe n’arrive pas à attirer les maisons de disques.

C’est chose faite en juillet 1982 : après avoir engagé un certain Christopher Hamill (Limahl), changé le nom du groupe en Kajagoogoo, et s'être fait remarquer et produire par Nick Rhodes des Duran Duran, ils signent finalement chez la célèbre maison de disque EMI Records. Mais ce n’est qu’en janvier 83 que la déferlante Kajagoogoo s’abat sur l’Angleterre et sur l’Europe : "Too Shy", leur plus gros tube, sort et devient rapidement numéro 1 dans son pays d’origine (alors que jusqu'à cette période, Duran Duran n’y était jamais parvenu) et dans sept autres pays d’Europe, sans compter sa meilleure place (5ème) aux Etats-Unis.

Peu de temps après, paraissent "Ooh To Be Ah" et "Hang On Now" ; sans être premiers, ces deux singles arrivent tout de même à atteindre des places honorables dans les charts anglais. Ces succès donneront naissance à un premier album : "White Feathers" (avril 1983). La tournée qui suit, le "White Feathers Tour" (original !!!), est un succès et le groupe semble avoir trouvé son public, entre les fillettes accros à Limahl et les fans d’un style musical original se confirmant.

On croit le groupe lancé, en passe de devenir déjà culte mais, après le départ de Limahl (qui entame une carrière solo, notamment avec son seul tube "Neverending Story", B.O. du film "L’histoire sans fin") et la suite beaucoup moins commerciale de la carrière du band, Kajagoogoo ne restera finalement qu’un autre "groupe à un seul tube" ("Too Shy" en l’occurrence).

Mais attention : moins commercial ne veut pas dire moins bon. "Islands", l’album suivant paru en 1984, est d’ailleurs considéré comme le meilleur par les "vrais fans" (ceux qui connaissent autre chose que "Too Shy") ; je ne blâme pas les autres car il est vrai que la radio n’aide pas. Cet album est très différent du précédent opus : très expérimental, avec un côté très jazz, grâce au bassiste Nick Beggs qui assurera désormais aussi la partie chant du groupe. Les trois singles extraits de cet album sont "Big Apple", "The Lion’s Mouth" et "Turn Your Back On Me". Ce dernier atteindra la première place dans le top américain mais, pour les Etats-Unis, Kajagoogoo change son nom en Kaja et procède à une refonte complète de son album "Islands", renommé "Extra Play" pour l’occasion. Je ne sais pas vraiment pourquoi le groupe (ou plutôt la maison de production) a tenu à commercialiser un album différent, avec des chansons en moins, car cela retire beaucoup de charme à cette œuvre. Enfin ... passons sur cette erreur commerciale (d’après moi ...).

Par la suite, le groupe gardera malheureusement son patronyme de rechange, Kaja, mais le point très positif c’est que cela n’empêche pas le groupe (bien qu’amputé de son batteur Jez Strode), de faire un nouvel opus superbe. En effet, l'album "Crazy People Right To Speak" (1985) est génial (la pochette est sublime également) et, à nouveau, très différent du précédent : beaucoup plus rock cette fois-ci ; c’est une perle non reconnue car on n’en a extrait qu’un seul single, passé totalement inaperçu : "Shouldn’t Do That". Mais il ne faut pas faire l’impasse sur cet album qui est vraiment… ouahhhh !!! Ecoutez absolument "Fear Of Falling".

Le groupe se sépare peu de temps après, en 1986, et ne donne plus aucune nouvelle pendant près de vingt ans. Il y eut quelques projets solo cependant : on retiendra "Big Bubbles, No Trouble" du groupe Ellis, Beggs and Howard. Il faut attendre 2003 et la bonne idée de la chaîne TV Vh1 pour voir enfin une réunion des cinq membres originaux qui chanteront un "Too Shy" grandiloquent et un "Hang On Now" qui n’a rien perdu de son charme. Plusieurs offres de reformation suivront mais resteront malheureusement sans suite.

En tout cas, Kajagoogoo est, pour moi, un grand groupe qui a réalisé une trilogie incroyable, sans véritable lien entre chaque album, si ce n’est le talent. Il paraît que les trois membres du dernier album seraient retournés en studio pour produire un nouvel opus, 23 ans après l'album "White Feathers" ... Affaire à suivre !

Texte écrit par Shakedisease de Carpentras (84)

PHOTOS
VIDÉOS


Participez à l'évolution de Flash80
Envoyez nous votre biographie et/ou documents sur votre artiste 80's préféré ou tout autre document pour autant qu'il soit en rapport avec les années 80. Après lecture, votre texte sera peut-être sur le site dans quelques temps ... Accédez au formulaire